Mon compte Je m'abonne

Des réponses immédiates à vos questions

Accès et téléchargement réservés aux abonnés

Abonnez-vous

7 fiches pour la catégorie : Comptabilité

>Comprendre les frais professionnels
Comprendre les frais professionnels
©

Comprendre les frais professionnels

Les frais professionnels regroupent toutes les dépenses engagées par un salarié nécessaires à la réussite de sa mission. Ils sont donc indissociables d'une activité professionnelle. Ces sommes avancées par l'employé sont évidemment imputables à l'entreprise et lui sont remboursées sous conditions et sous différentes formes. L'employeur lui, profite d'une exonération des cotisations sociales sur le remboursement des frais professionnels de ses salariés.

>Comprendre les frais de représentation
Comprendre les frais de représentation
©

Comprendre les frais de représentation

Comme tous frais professionnels, les frais de représentation sont déductibles des cotisations sociales de l'employeur. Ils ont trait aux dépenses engagées par un salarié lors de fréquentes rencontres avec les fournisseurs et/ou la clientèle. Un plus très apprécié par certains employés, puisque non imposables.

>Comprendre les frais de mobilité professionnelle
Comprendre les frais de mobilité professionnelle
©

Comprendre les frais de mobilité professionnelle

On entend par mobilité professionnelle un changement de domicile du salarié induit par la prise d'un nouveau poste sur un autre lieu de travail. Elle peut découler d'une mutation ou d'un changement temporaire de lieu de travail imposé au salarié ou demandé par ce dernier. Les circonstances de ce changement sont soit d'ordre professionnel soit d'ordre familial, mais en aucun cas le fruit d'une simple convenance personnelle. Les frais de mobilité professionnelle peuvent donner droit à une exonération, sous conditions, pour l'employeur.

>Comprendre les frais de transport domicile-travail
Comprendre les frais de transport domicile-travail
©

Comprendre les frais de transport domicile-travail

Les frais de transport domicile-travail avancés par le salarié lui sont remboursés par son employeur de façon obligatoire ou facultative en fonction des cas et notamment : déplacement du salarié en transports en commun ou avec son véhicule personnel. A hauteur de la prise en charge, un employeur pourra bénéficier d'une exonération des charges sociales sous conditions.

>Comprendre les frais de grand déplacement
Comprendre les frais de grand déplacement
©

Comprendre les frais de grand déplacement

Les frais de grand déplacement couvrent les dépenses de nourriture et de logement appelées par le déplacement professionnel d'un salarié. En fonction de sa destination (France, Outre-Mer ou étranger), les conditions de l'indemnité de grand déplacement sont variables. Pour l'employeur, le remboursement de ces frais n'est pas sujet à cotisations sociales.

>Comprendre les frais de nourriture
Comprendre les frais de nourriture
©

Comprendre les frais de nourriture

Il n'est pas rare pour un salarié de devoir prendre son repas à l'extérieur de son domicile ou de son entreprise. Horaires de travail atypiques, éloignement lieu de travail-domicile, absence de cantine ou de lieu pour déjeuner... Il peut alors bénéficier d'un remboursement de ses frais de nourriture, aussi appelés frais de repas. Il s'agit de frais professionnels engendrés par le salarié pour des raisons étroitement liées à sa profession. Sous couvert de plafonds, l'employeur peut déduire certains montants de ses cotisations.

>Charges patronales et retraite complémentaire
Charges patronales et retraite complémentaire
©

Charges patronales et retraite complémentaire

En France, toutes les professions dans tous les secteurs d'activité profitent d'un régime de retraite complémentaire. Ce dernier permet, avec la retraite de la Sécurité sociale, de bénéficier d'une retraite globale quand vient l'heure pour un salarié de quitter le monde professionnel. Si la retraite de base est calculée en fonction des trimestres travaillés, la retraite complémentaire fonctionne par points. Chaque mois, les salariés voient donc des cotisations prélevées sur leur salaire pour payer leur retraite complémentaire. Une grande partie de son financement est également assurée par les employeurs et est donc incluse dans leurs charges patronales.